ENSEIGNANTS CHERCHEURS TITULAIRES


Chu-Yin Chen

Artiste et Professeur à ATI, directrice de l’équipe recherche Image numérique et Réalité Virtuelle (INREV) du Laboratoire Arts des Images et Art Contemporain (AIAC EA4010) de l’université Paris 8. Responsable de l'année de M2 du master Création numérique.
Mon parcours a commencé à Taiwan vers 1980 par la pratique du dessin automatique (issue de l’automatisme psychique), et s’inscrit dans l’esprit de l’art contemporain. Puis, diplômée des Beaux-Arts de Paris, mon questionnement sur l’origine de la vie m’a orientée vers une convergence entre l’art et la science. Mes créations, fondées sur la Vie Artificielle et la conception de systèmes complexes, développent donc des modalités d’interaction entre les spect-acteurs et des créatures virtuelles ayant un comportement autonome et évolutif. Mes films d’animation 3D et mes installations énactives ont été présentés dans de nombreuses expositions et festivals internationaux. Conjointement à mes réalisations d’Art public à Taiwan, ces œuvres interactives explorent les phénomènes de co-création entre la nature et l’intersubjectivité du public.
MCF en ATI de 2002 à 2010, j’ai enseigné "l’animation dynamique" et "l’art et les algorithmes de vie artificielle". Depuis 2011, en tant que professeur à ATI, j’assure le suivi des projets de Master et l’encadrement des doctorants. Au travers d’une réflexion sur les éléments constitutifs de la créativité et d’une explicitation de ses processus énactifs, j’aide les étudiants à explorer leur propre cheminement artistique.


Alain Lioret

Professeur à ATI, spécialisé autour de la Programmation de logiciels 3D, de l’Art Génératif et de la Création Artificielle. Depuis 2002, je développe notamment une série d’œuvres et de recherches expérimentales autour de la série des Beings, êtres artificiels créateurs : les Plant Beings (L-Systèmes améliorés), les Light Beings (basés sur des Automates Cellulaires), les Painting Beings (pigments de peinture en 3D et en mouvement, présentés au Siggraph USA 2005), et plus récemment les Cinema Beings (écosystème d’être artificiels créateurs dont le but est de créer du cinéma expérimental, présentés au Siggraph Asia 2011).
À ATI, je donne des cours de programmation en langage Python pour optimiser la productivité des créations, mais aussi pour créer des images fixes ou animées, et créer les outils qui créent ces images…Avec également une exploration des applications 3D « bio-inspirées » (qui sont les algorithmes génétiques, les réseaux de neurones, les fractals, les automates cellulaires, les grammaires de forme, les L-Systèmes, etc.).


Cédric Plessiet

Co-Responsable du département ATI. Responsable des Liences 3 ATI. Maître de conférences à ATI depuis 2009 et ancien d’ATI, mon parcours m’a amené à travailler en R&D à télétota, et en capture de mouvement à Animazoo. Je m’intéresse particulièrement aux acteurs virtuels intelligents interactifs et je mène actuellement des recherches sur la prévisualisation pour le cinéma, ce qui m’amène à travailler autour de multiples champs comme la capture de mouvement, le rigging, la modélisation (et en particulier la reconstruction de scan 3d, les moteurs temps réel et l’intelligence artificielle pour les jeux vidéo).
J’enseigne à ATI le C++ avancé et la programmation avec divers API (Maya, OpenCV…), le moteur de jeu Unity, l’IA pour les jeux en m’appuyant sur Unity et la bibliothèque AKeNe, développée en interne, la capture de mouvement autour de notre système de capture optitrack et de MotionBuilder, et le rigging sous maya.


Marlène Puccini

Maître de Conférence à ATI depuis 2005, mon intérêt pour les "Nouvelles Technologies de l'Image" et les "dispositifs-images-installation" est lié à ce qu'ils exigent du regardeur une nouvelle posture. Cette question me passionne et ce que j’aime partager avec les étudiants est ce champ expérimental qu’ils développent. La partie théorique de mon enseignement repose sur l’histoire de l’art et l’invention de dispositifs nouveaux pour « faire image » et « représenter ». Je parle tout autant de la Tavoletta par Brunelleschi qui démontre la perspective, du cinématographe qui inscrira l’histoire du mouvement dans la représentation, mais aussi la synthèse numérique de l’image que permet l’ordinateur et qui donne naissance à de nouvelles spatialités virtuelles, des hybridations entre Réel-Virtuel, au temps réel ainsi qu’à l’interactivité qu’elle soit réactive ou intelligente (...).Je montre que chacune de ces "avancées", tant technologiques que scientifiques, posent nouvellement la question des « perceptions » que ces nouveaux dispositifs impliquent. Afin de m'expliquer sur ces questions, je choisis, toujours, de partir des œuvres d'artistes afin de bien placer la réflexion théorique sur le terrain des œuvres. Mon cours, intitulé « Espace Réel - Espace Virtuel », permet aux étudiants d’expérimenter et confronter, artistiquement, ces deux notions (Réel, Virtuel) au sein d’une création. (installation ou dispositif-image).


Vincent Meyrueis

Co-Responsable du département ATI. Maître de conférences au département ATI depuis 2015. Mon parcours a commencé à l’école des Mines de Nancy dans une formation d’ingénieur en ingénierie de la conception à la croisée du Génie Mécanique et Génie Industriel. Par la suite j’ai poursuivi mes études en robotique et informatique temps réel qui m’ont permis de réaliser une thèse à l’école des Mines de Paris sur la modification interactive de formes, J’ai poursuivi mes recherches autour des outils et méthodes de conception et création utilisant les nouvelles technologies interactives à l’école d’Arts et Métiers à Paris. Depuis j’ai intégré l’équipe INReV du laboratoire d’Arts des Images et Art Contemporain de Paris 8. Mes enseignements au sein du département ATI portent sur la programmation, les mathématiques et la physique pour la 3D et l’électronique pour la création artistique interactive.


ENSEIGNANTS PROFESSIONNELS & EXTERNES 2015-2016

Fawzi Nashashibi

Directeur de recherche à l'INRIA responsable de l'équipe IMARA. Enseignant chercheur à l'École des Mines. Depuis 2001, talentueux pédagogue, Fawzi Nashashibi use de toute sa patience pour enseigner le c++ aux étudiants de licence d'ATI.




Guillaume Dhont

J'interviens de 2006 à 2008 aux Gobelins-Paris pour encadrer un exercice d'animation auprès des élèves de 3ème année... puis en 2011 aux Gobelins-Annecy, ainsi qu'à ATI auprès des élèves de Licence 3. Un baccalauréat Arts appliqués en poche, je fais un court passage à l'ESAA Dupérré, puis intègre Gobelins, école de l'image en 1998, pour découvrir et étudier en 2 années les différents métiers du dessin-animé... Dès la sortie de l'école, je pars au Luxembourg, où Oniria animation me donne ma chance. Je commence comme dessinateur, et on me donne bientôt l'opportunité de passer à la 3D, chose toute nouvelle pour moi. Je découvre alors toutes les possibilités qu'offre cet outil, et je me spécialise en animation de personnages. Je reviens à Paris en 2003, et collabore à divers projets de pubs, clips, séries TV, courts et longs-métrages, pour des studio tels Akama, Sparx, Snarx fx, Cube créative, Attitude, Duran, Aoki, Digital banana...
J’essaie de partager avec eux les connaissances pratiques que j’ai pu acquérir durant les 10 dernières années en tant que professionnel. Nous voyons ensemble les différents principes et lois physiques propre au mouvement (Timing, Spacing, Intentions, Squash & stretch, qualités d'une pose, outils techniques dans Maya, bases de set-up de personnage, ...) L'échange avec les élèves me permet alors d'approfondir et de peaufiner les sujets traités.


Flavio Perez

Sensibilisé à l'infographie pendant mes années de collège je passe un BAC STI Arts Appliqués suivi d'un Diplôme des Métiers d'Arts en Cinéma d'Animation à l'Ecole Estienne (Paris). Je fais ensuite ATI ou je passe ma Licence et mon Master 1 attiré par le mélange techniques et Arts. De nombreux projets scolaires ou extra-scolaires me font alors prendre conscience de l'importante de bien organiser une équipe et j’intègre la Licence Pro de Gestion de Production Audiovisuelle à Gobelins. J'y alterne les cours puis l'apprentissage à Autour de Minuit ("Logorama", "Babioles", ...). Je rejoins l’année suivante Mac Guff Ligne sur le long-métrage "Moi, Moche et Méchant", puis "le Lorax" et les autres productions. Entre temps j'ai l'occasion de participer aux workshops européens Animation Sans Frontières et puis Eucroma, le premier autour de la production de projets animés (développement et financement) et le second autour du transmedia (ou je fais cohabiter des équipes internationales de jeux et de films sur un projet commun pendant 5 mois). J'ai donc un bagage généraliste couvrant le trépied nécessaire à tout projet : création, technique et production. Ces trois thèmes sont de vraies passions que je m'efforce de transmettre et partager dans le cours de gestion de production à ATI.


Et également (pour les années précédentes):

  • Bart Boirot
  • Françoise Souchet
  • Julia André
  • Siva Nirangan
  • Mathieu Gérard
  • Eric Nguy
  • Omar Meradi
  • Alex Bon
  • Marie Fétiveau
  • Stéphane Piera
  • Lolet Ong
  • Florian Girardot
  • Sébastien Chort


ENSEIGNANTS DOCTORANTS & ATER


Jean-François Jego

Attaché Temporaire d'Enseignement et de Recherche (ATER). Créateur d’expériences immersives et interactives et, depuis 2013, enseignant-chercheur en réalité virtuelle dans l’équipe INREV du laboratoire Arts des Images et Art Contemporain de l’Université Paris 8. Ses recherches questionnent le rapport du corps à l’environnement virtuel en explorant la perception de l’homme et les modalités d’interaction incarnées et expressives par le geste. Il est l’auteur d’installations en art numérique primées et scénographe de performances scéniques numériques. Il enseigne la réalité virtuelle et la réalité augmentée depuis 2010 au département Arts et Technologies de l’Image Virtuelle de l’Université Paris 8. Le cours comprend une partie théorique en réalité virtuelle appliquée à la création art numérique et des travaux pratiques qui permettent d’expérimenter les processus d’immersion, d’interaction par différentes interfaces. De plus, il encadre les recherches des étudiants en Master dans l’élaboration de leurs créations temps-réel et de leur mémoire. Il est lauréat de prix de la SACD (IAM4Mime, 1er prix Concours Multimédia), du Cube (IAM4Mime, Prix contenu Culturel Arte) et du Festival international de Benicàssim (REULF, 1er prix meilleur vidéo-clip). Ses recherches et créations ont été diffusées dans plusieurs manifestations franciliennes (à la Gaité Lyrique, au Cent-Quatre, au Forum des Images, à l’IRCAM Centre-Pompidou) et internationales aux conférences ACM Multimedia, IEEE 3DUI (USA) et Cyberfest (Russie).


Rémy Sohier

Attaché Temporaire d'Enseignement et de Recherche (ATER). Enseigne la méthodologie de la modélisation 3D sous Maya aux licences 3 et la programmation de shader temps-réel pour Unity aux Master 1. Prépare une thèse au laboratoire INREV. Mes recherches portent sur la confrontation des méthodes de création rationelles du jeu vidéo, et les approches sensibles de l'art. J'ai développé plusieurs jeux vidéo et participé à plusieurs événements de création indépendante et expérimentale du jeu vidéo. J'ai été commissaire d'exposition à Visage du Monde (Cergy, 95) lors du "Cergy Play". J'ai exposé à Visage du Monde, Laval Virtual, au Cent-Quatre, dans le bibliothèques de Paris et à Ars Electronica.
Membre de l'Observatoire des Mondes Numériques en Sciences Humaines (OMNSH, http://www.omnsh.org/) et président de l'association-collectif d'artistes Alineaire (www.alineaire.com). J'ai suivi un parcours d'arts plastiques à Bordeaux 3 avant de suivre la formation ATI. J'ai toujours axé mes créations sur les dispositifs de perturbations sensorielles du spectateur et du joueur. Artiste Paint confirmé au succès insoupçonnable.


Iannis Bardakos

Artiste, réalisateur d’animation et chercheur. John est né à Athènes, en Grèce, en 1976. Après des études de mathématiques il s’est concentré dans l’art, l’animation traditionnelle, l’illustration et les bandes dessinées. Il a été impliqué dans des productions analogiques et numériques en tant que producteur, artiste et directeur artistique traitant de projets commerciaux et indépendants.
Depuis 20 ans, Iannis a travaillé dans des projets de production exigeants dans de nombreux aspects du processus artistique. En travaillant dans l’animation 2D et 3D le shading-lighting, modelling et la préproduction (storyboard, character design, look - development) est Iannis a réussi à mélanger les différents méthodologies et logiciel avec l’approche artistique.
En tant que réalisateur et producteur, Iannis a travaillé dans des publicités, des courts métrages, et des documentaires en produisant l’animation, des motion graphics et des VFX. Dans ce cadre, il a fourni des solutions efficaces pour des problèmes dans la narration et de l’esthétique.
Au cours de cette période a pris part à de nombreuses expositions d’art numérique et traditionnel.
Iannis, vit et travaille actuellement à France concentrer avec la recherche — création académique tout en mélangeant les mathématiques, l’esthétique des arts numériques et des narrations virtuelles.
Pendant les cours à Paris 8, Iannis explore et montre les techniques et les méthodes tout en combinant les aspects techniques des logiciels d’interaction (Derivative Designer Touch Inc.) avec un résultat visuel esthétique.
Ce cours d’introduction couvre les aspects génériques et spécifiques d’œuvres d’art interactives procédurales (audio réactifs graphiques en temps réel, art génératif, projection mapping, codage visuel, etc.), mais est également une introduction ludique pour les aspects similaires qui existent dans le produit effets spéciaux de SideFX Software, Houdini.


ANCIENS ENSEIGNANTS

Ghaya

Doctorante en Images Numérique dans le laboratoire INRéV. Enseignante de mathématiques appliqués à la 3D.











Salma Chaabane

Enseignante de programmation C# sous Unity aux Licence 3. Actuellement doctorante en Images Numérique dans le laboratoire INRéV et ingénieur d’études sur le projet « OutilNum » financé par le conseil général de Seine Saint Denis, la thématique de ma recherche se base sur l’interaction naturelle entre acteur réel et acteur virtuel dans le cadre d’installations artistiques interactives.
Avant d’entamer une thèse j’ai obtenu un diplôme de Maîtrise en Informatique Appliquée à la Gestion en 2010 et un diplôme d’Ingénieur en Informatique appliquéaumultimédia option imagerie numérique et réalité virtuelle en 2012, en Tunisie. Je collabore généralement avec Cédric Plessiet et GhayaKhemiri. Nous avons créé plusieurs projets ensemble, tels que « OutilNum », « Lucky 2.0 » et « Chath’a ».
« OutilNum » est un outil de prévisualisation pour le cinéma qui utilise des technologies issues du domaine de la réalité virtuelle, de la réalité augmentée et de l'intelligence artificielle pour les jeux vidéo.
« Lucky 2.0 » est une installation de théatre interactif permettant à l'utilisateur d'être immergé dans le corps du maitre de Lucky, et d’intéragir avec ce dernier par la voix et par le geste.
« Chat'ha : La danse de Carthage » est un spectacle interactif de danse. L'utilisateur interagit avec des marionnettes virtuelles en exécutant des mouvements de marionnettiste avec sa main.


Marie de Banville

Marie de Banville est diplômée de l'ESAV (école supérieure d'audiovisuel), école audiovisuelle pluridisciplinaire, où elle s'est spécialisée en réalisation. Elle réalise d'abord des documentaires, travaille en production puis progressivement devient scénariste. Primée plusieurs fois par le CNC pour des projets de fictions, elle co-écrit notamment le pilote de la série Jezabel, primé en 2014 à la Rochelle. Mais c'est principalement pour le dessin animé qu'elle écrit, développe des projets et assure des conseils pour le développement littéraire depuis près de dix ans. Depuis 2012, elle exerce en parallèle la fonction de directrice d'écriture sur une série animée pour Canal +. Marie a pour rôle à l'ATI de transmettre les clés de la dramaturgie et de faire réfléchir les étudiants à l'importance du récit et de ses codes dans la mise en scène de leurs films.


Elie Ly-kok

Designer en freelance depuis 2010, je suis diplômé de l’école française d’effets spéciaux visuels : Art Fx. En tant que professionnel des arts numériques, je mets en œuvre mes compétences en 2D & 3D, de la conception graphique jusqu’à l’animation. Ces compétences m’ont permis d’intervenir sur des réalisations appartenant à des domaines variés, tels que le design de jouets, la publicité, et les jeux vidéos. Je compte parmi mes clients des entreprises renommées telles que Hachette Collections.
Intéressé par le champ des arts numériques, l'audiovisuel, le multimédia et l’industrie de l’image de synthèse, je suis ouvert à toute forme de collaboration dans les domaines de l’animation, du design ou de la direction artistique, dans le but de parfaire recherches et développement visuel.


Cécile Welker

Les cours dispensés à ATI articulent histoires, techniques et esthétiques des images numériques, en s'appuyant sur l'analyse de productions emblématiques du cinéma d'animation, des effets spéciaux et des arts numériques, afin d'acquérir une culture visuelle propre à l’animation numérique, tout en abordant les bases méthodologiques d'un travail de recherche.
Après une formation à l’École Supérieure des Beaux-Arts de Marseille, j'ai intègré l'université Sorbonne Nouvelle où je termine un doctorat en Arts et Médias (Ircav). Je suis aussi chercheure à l’École nationale supérieure des Arts Décoratifs de Paris (EnsadLab Hist3d) et chargée de cours en histoire de l'art à l'ESAD d'Amiens. Ma thèse s’intitule « La fabrique des « nouvelles images » et porte sur l’émergence des images de synthèse en France. A travers la production, l’enseignement et la diffusion des images, j’étudie les mécanismes d’intégration des techniques informatiques dans les industries créatives, ici dans la production audiovisuelle. J’ai écrit, par exemple, « Early History of French Computer Graphics » (Leonardo Journal 46-4, MIT press, 2013) et « L’animation et l’ordinateur. De l’industrialisation du dessin animé aux images de synthèse » (Archives et acteurs des cinémas d’animation en France, dir. S. Denis et al., l’Harmattan, 2014).

Judith Guez

Attaché Temporaire d'Enseignement et de Recherche (ATER) à ATI-INREV de 2012 à 2014. Mon enseignement à ATI concerne en un premier temps la compréhension et l'application des technologies de la réalité virtuelle et augmentée et en un deuxième temps le lien entre art et science pour la création d'installations artistiques interactives. Je suis doctorante en art numérique au laboratoire INREV (Image Numérique et Réalité Virtuelle) de l'université Paris 8. C'est à travers un parcours universitaire atypique mêlant art (Université Paris 1), robotique (Université Paris 6) et technologie de l'image (Université Paris 8) que j’ai enrichi mes réflexions. Ma thèse autours des illusions entre le réel et le virtuel se nourrit constamment de mes expériences et créations, inspirée par le lien entre les disciplines, à travers l'art, la technologie et la psychologie. J'ai également travaillé dans le développement de plusieurs plateformes de réalité virtuelle et augmentée (CITU, Université du Québec en Outaouais) et crée des installations interactives pour notamment le salon LavalVirtual.


Anne-Laure George-Molland

Responsable de la formation Arts et Technologies de l'Image(2012, 2013). Je suis maître de conférences à ATI de 2010 à 2014. Issue de ce même cursus, j'ai eu la chance d'avoir des expériences professionnelles d'une grande richesse en parallèle de mes études : tout d'abord au sein de l'équipe R&D du studio Chaman (2001) sur le film Kaéna la prophétie le 1er long-métrage français en images de synthèse. Puis dans la société Def2Shoot où j'ai effectué 3 ans de thèse en contrat cifre sur le thème de la collaboration, des outils collaboratifs (asset manager) et du travail collectif dans les studios d'animation 3D et de post-production. J'ai ensuite collaboré avec plusieurs de ces sociétés (Macguff, Mikros, Teamto, 2minutes, Eclair, Duran Duboi, Attitude Studio) sur un projet de mutualisation d'outils de gestion de production.
J'enseigne le rendu 3D aux étudiants de licence, en jonglant entre théorie et pratique, entre physique de la lumière et des matériaux, technique 3D et algorithmie, et sens artistique de l'éclairage. Je m'occupe également du suivi de projets des étudiants de Master 2, et de l'organisation des intervenants professionnels dans les différents cursus. Mon travail de recherche s'oriente sur les potentialités esthétiques de la lumière virtuelle. Et le reste du temps, je me passionne pour les voyages et la photographie.


Karleen Groupierre

Chargée de cours à ATI de 2009 à 2012, elle enseigne la gestion et création de projet. C'est-à-dire comment mener à terme un projet artistique de la naissance de l'idée à sa diffusion en passant par son financement et l'étude du processus créatif. Les savoirs issus du cours sont mis en pratique en parallèle par la création de mini-projets individuels puis en fin d'année par la réalisation d'une animation chainée collective. A soutenue une thèse au laboratoire INREV en 2013. Sa recherche porte sur les productions transmédia : en quoi le transmédia renouvelle le potentiel immersif de la fiction dans la création multisupport ? Cette recherche se base sur l'hypothèse du transmédia comme un renouvellement de l'usage des médias dans un but d'immersion des spectateurs. Membre de l'OMNSH (Observatoire des Mondes Numériques en Sciences Humaine).
Elle est l'auteure de plusieurs oeuvres interactives et numériques exposées lors de nombreuses manifestations telles que Siggraph Asia, Les Bains Numériques, le WIF (Webdesgin International Festival), l’ICEC (International Conference on Entertainment Computing), au Réfectoire des Cordeliers (Exposition : Le virtuel, une réalité ?), etc.
Karleen enseigne également les techniques de stéréoscopies : la mise en relief de scènes 3d, les règles de l'orthostéréocopie, etc."


Maxime Causseret

A soutenu une thèse au laboratoire INREV en 2013 sur l'exploration des effets spéciaux et des systèmes procéduraux pour la création et l'animation de matières abstraites. Cela consiste à créer ses propres matières procédurales et dynamiques pour explorer de nouveaux horizons graphiques et narratifs. Il s'intéresse à l'animation procédurale et propose d'expérimenter et de peindre avec cette matière numérique. Auteur de plusieurs courts-métrages pendant ses études (Second souffle, Cinétique, Swing for Ninine) il a également travaillé dans diverses sociétés de post-production en tant qu'artiste effets speciaux, et plus récemment avec des artistes tels que Memo Akten ou David Quayola.
De 2009 à 2012, il a enseigné les effets spéciaux aux étudiants de Master 1 ATI. Ses cours s'orientaient sur l'animation procédurale, en particulier les systèmes dynamiques : l'animation de particules, liquides et matières procédurales à l'aide des logiciels Maya et Houdini.